Affiner la recherche

Tags et Filtres

Résultats de la recherche

14 résultat(s) trouvé(s) Trier par
  1. Maroc- Tanger: le Maroc retrouve le Nord

    Date de publication:

    12 Mai 2021

    "Des côtes sud de l'Espagne, d'Algésiras, de Gibraltar, on aperçoit là-bas, sur l'autre rive de la mer, Tanger la Blanche. Elle est tout près de notre Europe, cette première ville marocaine (...) et le sultan du Maroc a pris le parti d'en faire le demi-abandon aux visiteurs étrangers, d'en détourner ses regards comme d'une ville infidèle". Depuis Pierre Loti, qui décrit ainsi la ville en mars 1889, l’âme de Tanger est à chercher dans cette dialectique entre proximité et distance. Avec l’Europe, tout d’abord, mais aussi avec le reste du Maroc, comme son statut de ville internationale de 1923 à 1956 puis son relatif déclassement dans les années 1970 et 1980 en témoignent. L'enjeu aujourd'hui est la reconnexion de la ville à son pays (autoroute, TGV …) et le développement de toute la région septentrionale du pays. Dans ce contexte, par cette situation, Tanger et sa région sont sans doute un des plus beaux atouts dont dispose le Maroc pour réussir son insertion dans la mondialisation.

    Tags associés:

  2. Ile-de-France- Versailles et son château: enjeux patrimoniaux, politiques et d’aménagements

    Date de publication:

    6 Janvier 2021

    Depuis des siècles, les biographes de Louis XIV affirment que Versailles est né d’un rêve, celui d’un monarque qui cherche à en faire l’incarnation de son pouvoir absolu. Le paysage initial a été considérablement remodelé par ce projet gigantesque. À la place, les différents rois ont produit une ville à l’urbanisme innovant qui reste un écrin exceptionnel pour le fameux Château, patrimoine mondial de l’UNESCO. Versailles et ses alentours demeurent, par conséquent, un lieu essentiel de l’Ouest parisien du fait de ses enjeux patrimoniaux et touristiques d’un côté, de ses fonctions régaliennes (préfecture, justice, poids des fonctions militaires) qui en font par excellence une « ville d’Etat » de l’autre. Loin d’être un espace figé, les mutations de ces dernières ouvrent de nouvelles opportunités d’aménagement aux échelles locales et régionales.

    Tags associés:

  3. Portugal- Lisbonne: la capitale portugaise aux défis d’une touristification accélérée et d’une patrimonialisation accrue

    Date de publication:

    16 Novembre 2020

    A l’extrémité occidentale du continent européen, Lisbonne est une capitale de 550.000 habitants située au centre d’une aire métropolitaine qui s’étend autour de l’embouchure du Tage et qui concentre un tiers de l’économie et un quart de la population (2,8 millions hab.) du pays. Comme le rappelle le monument des Découvertes situé au bord du fleuve dans le quartier de Belém, Lisbonne est à jamais liée à la première mondialisation en tant que point de départ des Grandes Découvertes. Aujourd’hui, c’est la capitale d’un petit Etat membre de l’Union européenne qui a su profiter de l’accueil de grands évènements comme l’exposition universelle de 1998 et de différents labels (capitale européenne de la culture en 1994, capitale verte de l’UE en 2020) pour se transformer et travailler sur son marketing territorial. Le tourisme est désormais une source de revenu majeur pour la municipalité et les Lisboètes, du fait notamment de la valorisation d’un patrimoine exceptionnel. Toutefois, cette touristification accélérée - liée à une patrimonialisation accrue - génère également de plus en plus de tensions dans certains quartiers du centre de Lisbonne.

    Tags associés:

  4. Etats-Unis- Le Grand-Prismatic du Parc National du Yellowstone: entre wilderness, protection, patrimonialisation et tourisme de masse

    Date de publication:

    11 Septembre 2020

    Situé au cœur des Montagnes Rocheuses, principalement dans l’État du Wyoming, le Parc National du Yellowstone est le plus ancien Parc Naturel national au monde. Il abrite un des paysages archétypaux des grands espaces sauvages de l’Ouest américain : la plus forte concentration mondiale de geysers dans une forêt naturelle parcourue par la rivière Yellowstone. En 1872, la création de ce vaste parc - qui couvre près de 9.000 km², soit l’équivalent du département de la Dordogne – s’inscrit dans la dynamique de la « conquête de l’Ouest » et son extension du contrôle territorial, associant ici ligne ferroviaire transcontinentale et mise en valeur touristique. La patrimonialisation ancienne de ce milieu et la forte fréquentation - 4 millions de visiteurs par an – du parc en font un haut lieu touristique soumis à des enjeux majeurs : concilier l’activité touristique et ses retombées économiques avec la préservation d’un patrimoine naturel inscrit dès 1978 sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

    Tags associés:

  5. United Kingdom- Oxford: A traditional English rural area turning into a globalized node of the knowledge economy

    Date de publication:

    16 Avril 2020

    West of Greater London, Oxford and Oxfordshire epitomize the ideal English, green, rural landscape. In its center, the river Thames, central to the English identity, meanders. But this area is also transformed by the urbanisation process underway in the South East around Greater London. It is part of the fast growing commuter belt generating a demand for new housing developments and transport infrastructure. Finally the Oxford area tries to position itself as a world-class innovation cluster and to compete in order to bolster its economic growth. This region has many amenities it can rely on making it a very attractive place. The dynamics transforming this area play at different scales. (local, national, world) and may lead to conflicts that the different players, defending diverging interests, will have to solve. The future choices made will reveal the direction the United Kingdom will choose in the post Brexit era opening before us.

    Tags associés:

  6. Mauritanie- Le massif de l’Adrar, Atar et Chinguetti: pays maure, nomadisme et tourisme saharien

    Date de publication:

    9 Mai 2020

    L’Adrar est un massif tabulaire, entouré de grandes étendus de sable de toute part, qui se situe au nord de la partie occidentale de la Mauritanie, non loin de la frontière avec le Sahara occidental. Ce massif est connu par les deux anciennes cités-bibliothèques de Chinguetti et de Ouadane qui furent de grands centres culturels, religieux et commerciaux. Marginalisées par leur situation à l’écart des grandes voies de circulation modernes, ces deux oasis ont connu un regain d’activité avec l’apparition, au milieu des années 1990, d’une activité touristique qui était inexistante jusqu’alors. Celle-ci a été rendue possible par l’utilisation de l’aéroport d’Atar, la grande ville située au pied du plateau et qui en est la porte d’accès.

    Tags associés:

  7. Algérie/Libye: le Tassili n’Ajjer et les deux oasis de Djanet et Ghat, entre patrimoine, tourisme international, frontières et djihadisme saharien

    Date de publication:

    30 Mars 2020

    A la frontière entre l’Algérie et la Libye, le massif du Tassili n’Ajjer fait partie de la ceinture discontinue de massifs gréseux qui forment l’auréole extérieure du système montagneux du Hoggar, l’un des deux principaux ensembles montagneux du Sahara. Les deux petites oasis qui se trouvent sur ses bordures occidentale - Djanet en Algérie - et orientale - Ghat en Libye - ont un temps profité du développement du tourisme national et international, basé sur les remarquables sites de peintures pariétales qui se trouvent sur le plateau du Tassili et dans le massif de l’Akakous. Le tourisme s’est effondré au début des années 2010 en raison de l’extension du djihadisme saharien. A l’écart des grandes voies de circulation, ces deux petites villes se trouvent désormais marginalisées.

    Tags associés:

  8. Australie- « Le continent brûlé » face aux incendies de forêts: l’Australie est-elle réellement un « lucky country »?

    Date de publication:

    28 Mars 2020

    Durant l’été austral 2019-2020, l’Australie a connu des feux aux conséquences dramatiques. Ils sont venus rappeler que cet immense pays-continent est un des espaces les plus chauds et les plus arides du monde. Dans ce contexte structurel, si ces « méga-feux » sont un phénomène bioclimatique classique, ils ont atteint une envergure inédite. Si l’accent a été mis sur le fait qu’en décembre 2019 les températures moyennes ont été supérieures de 3,2 ° C à la moyenne 1961-1990, certains chercheurs mettent l’accent sur l’importance nouvelle accordée au rôle de la circulation maritime en lien avec les dynamiques de l’atmosphère (dipôle de l’Océan, oscillation antarctique) comme facteur d’analyse. Enfin, aux échelles régionales et locales, les modalités de la mise en valeur agricole tout comme l’importance de l’étalement urbain et périurbain augmentent considérablement la vulnérabilité des populations. Au total, ces évènements témoignent des défis croissants posés à la société australienne et de la nécessaire adoption d’un modèle de développement et d’aménagement plus durable.

    Tags associés:

  9. Algérie- Tamanrasset et le massif du Hoggar: un des grands massifs montagneux du Sahara

    Date de publication:

    15 Mars 2020

    Plus grand désert du monde, le Sahara est peuplé d’environ 8 millions d’habitants et sa densité de population est en moyenne d’un habitant au kilomètre carré. La population de cet immense désert vit de plus en plus dans des villes qui sont elles-mêmes de plus en plus importantes. En dehors des deux grandes métropoles méridionales que sont Nouakchott en Mauritanie à l’ouest et Khartoum au Soudan à l’est, les principales agglomérations se trouvent sur la bordure septentrionale du désert, tout particulièrement en Algérie. L’une de ces villes, pourtant, est située au sud du pays, en plein cœur du Sahara à seulement 300 km de la frontière avec le Niger au sud-est. Il s’agit de Tamanrasset, au pied du massif du Hoggar, peuplée en 2020 de plus de 150 000 habitants.

    Tags associés:

  10. Bretagne- Douarnenez, sa baie et son arrière-pays: un espace littoral de confins péninsulaire pluriel et en mutations

    Date de publication:

    24 Février 2020

    « Va voir si Douarnenez n’est pas…au centre du monde. Possible que ceux du Guilvinec ou de Saint-Denis pensent autrement, nous avons sur la question des lumières personnelles. » Tempête sur Douarnenez, Henri Queffélec, 1951 Une vaste baie, un port de pêche, une petite ville, une côte qui alterne plages et promontoires rocheux… Dans l’arrière-pays, un bocage profondément transformé par une agriculture intensive basée sur l’élevage… Autant de faits géographiques qui structurent nombre de représentations mentales sur la Bretagne et qui tiennent autant du stéréotype que de phénomènes réels mais incomplets pour saisir la complexité des lieux de ce « finisterre ». Car, une grande diversité de situations spécifiques prévaut. Douarnenez perd des habitants, l’agriculture se diversifie, le tourisme s’impose dans une économie de plus en plus présentielle alors que le pays douarnenézien, à l’extrême ouest de la péninsule bretonne, doit nécessairement s’affirmer pour éviter de se retrouver en position d’entre-deux périphérique, entre deux territoires - Pays Bigouden et Pays Brestois – a priori plus dynamiques.

    Tags associés:

  11. Tanzanie/ Kenya- Le Kilimandjaro: le plus haut sommet d’Afrique dans les hautes terres d’Afrique de l’Est

    Date de publication:

    21 Février 2020

    Plus haut sommet de l’Afrique et un des plus grands volcans du monde, le Kilimandjaro (5.895 m) est un des hauts lieux emblématiques des hautes terres d’Afrique de l’Est. Dans cet espace transfrontalier partagé par la Tanzanie et le Kenya, les gradients montagnes-plateaux jouent un rôle majeur dans l’organisation et la mise en valeur des territoires. Alors que les îlots montagnards humides dispersés dans un espace aride dessinent un peuplement en archipels, les bas plateaux, aux précipitations aléatoires, portent les savanes et steppes pastorales des Masaï et les grands parcs animaliers qui y expliquent un important tourisme international. Les différentes aires protégées, de statuts variés, y ont en effet été établies, dans une double logique de développement touristique et de conservation de la biodiversité. Alors qu’à l’étage sommital on constate un recul de 90 % de la couverture des glaciers en 120 ans, la mobilisation des eaux a permis sur le piémont le développement de quelques périmètres irrigués.

    Tags associés:

  12. Brasília: de zéro à trois millions d’habitants en soixante ans

    Date de publication:

    24 Juin 2019

    Brasilia est la capitale politique du Brésil. Sa construction a été décidée en 1955, commencé en 1956, et elle a été inauguré le 21 avril 1960, lors de la passation des pouvoirs de son créateur, Juscelino Kubitschek, à son successeur à la Présidence de la république. Alors qu’elle n’avait donc aucun habitant en 1956, il en a plus de 3 millions en 2017,1 peu plus de 60 ans plus tard. En analysant son image actuelle peut comprendre les principes qui ont présidé à la fondation de la ville planifiée, voir les résultats de se mise en œuvre, mais aussi une partie de l’énorme extension des « villes-satellites » qui l’entourent désormais et le passage de l’utopie d’une ville égalitaire à la réalité d’une très forte ségrégation sociale.

    Tags associés:

  13. Bora-Bora: la mise en tourisme d’une île de Polynésie française

    Date de publication:

    17 Septembre 2018

    En plein océan Pacifique, Bora Bora appartient à l’archipel de la Société, un alignement d’îles orienté sud-est/nord-ouest qui comprend tous les types d’îles issues d’un point chaud (îles hautes, presque-atolls, atolls). Il constitue un des cinq archipels de la Polynésie française. Il est lui-même divisé en deux sous-ensembles. Au sud-est, les Îles du Vent (Tahiti, Moorea, Maiao, Mehetia) sont les plus jeunes et les constructions récifales y sont moins développées qu’au nord-ouest, dans les Îles Sous-le-Vent (Bora Bora, Huahine, Maupiti, Raiatea, Tahaa…). Bora Bora se situe à 250 km de l’île principale, Tahiti. Bora Bora a connu de profondes transformations démographiques, sociale et économiques. Devenue une des figures les plus emblématiques de la touristification des îles tropicales, la « perle du Pacifique » est aujourd’hui confrontée à de nombreux défis.

    Tags associés:

  14. Les enjeux environnementaux du tourisme aux Seychelles

    Date de publication:

    6 Mars 2018

    Bien avant le développement de l'activité touristique de masse, les Seychelles ont été confrontées à des problèmes de gestion environnementale. Face à l'attitude des colons, les décrets de 1778 (Décrets Malavois) interdisent les massacres de tortues et l'exploitation incontrôlée de la noix de coco. Quelques 200 ans plus tard, l'atoll d'Aldabra est classé au patrimoine marin de l'UNESCO en tant que lieu d'habitat privilégié des tortues géantes. Entre forêt tropicale, sable blanc, mer bleue, récifs coralliens, faune et flores luxuriantes les Seychelles présentent tous les atouts environnementaux des îles paradisiaques de rêve... dont la mise en exploitation ne doit pas tourner au cauchemar. Pour autant, la mise en avant de la protection environnementale ne constitue-t-elle pas un enjeu politique et n'est-elle pas pour les autorités seychelloises un moyen permettant de justifier les fragilités touristiques structurelles de l'île?

    Tags associés: