Tags et Filtres

Résultats de la recherche

4 résultat(s) trouvé(s) Trier par
  1. Le littoral basque de Saint-Jean-de-Luz à la frontière, entre mer et montagne

    Date de publication:

    28 Août 2018

    Espace de contacts entre Espagne et France, entre Golfe de Gascogne et massif pyrénéen, cette zone littorale du pays basque s’étend entre deux baies. La plus septentrionale est celle de Saint-Jean-de-Luz, cité de pêcheurs, de corsaires, devenu un pôle touristique important. Plus au sud, la baie de Txigundi a la particularité d’être une frontière étatique, au même titre que la Bidassoa, rivière qui a parfois séparé, parfois uni la française Hendaye, les basco-espagnoles Fontarrabie et Irun.

    Tags associés:

  2. Lacanau-océan, une station aquitaine entre aménagements, érosion littorale et développement durable

    Date de publication:

    28 Août 2018

    En Nouvelle-Aquitaine, à 50 kilomètres à l’ouest de Bordeaux, Lacanau appartient au chapelet de stations balnéaires de la Côte d’Argent. Entre océan atlantique, dunes et forêt des Landes, cet ancien bourg rural est devenu une petite ville dominée par les fonctions touristiques et résidentielles. Elle cherche à trouver un équilibre conciliant développement touristique, urbanisation, préservation des milieux naturels et gestion des risques (érosion côtière, feux de forêt). Appartenant à un des secteurs littoraux les plus menacés par le recul du trait de côte, la station doit nécessairement prendre en compte les enjeux naturels dans ses stratégies d’aménagement et de développement durable.

    Tags associés:

  3. Deauville et la Côte Fleurie: invention, permanences et recompositions d’un haut-lieu touristique au rayonnement international

    Date de publication:

    7 Septembre 2018

    Sur le littoral normand de la Manche, dans le département du Calvados, Deauville est une station touristique de réputation internationale qui illustre bien les transformations d’un espace par sa mise en tourisme. Commune de moins de 4 000 habitants permanents, mais d’une capacité d’accueil touristique de 32 000 personnes, dont 28 000 en résidences secondaires, elle est devenue un haut lieu du tourisme mondialisé, à la fois en raison de ses origines élitistes liées à son ancienneté mais aussi de sa capacité à s’adapter aux systèmes touristiques successifs. Si l’ancienneté de sa fonction se lit toujours dans ses paysages, la station est confrontée à de nouveaux enjeux.

    Tags associés:

  4. La Baie du Mont-Saint-Michel: un espace et un système maritime et littoral exceptionnels

    Date de publication:

    28 Mai 2018

    Entre Normandie et Bretagne, au fond du Golfe de Saint-Malo, la baie du Mont-Saint-Michel et son fameux Mont sont des sites emblématiques du littoral métropolitain. Un patrimoine exceptionnel - naturel, paysager, architectural et religieux - explique son inscription au patrimoine mondial par l’Unesco en 1979. Face à l’ensablement du Mont, une vaste opération publique d’aménagement, déployée entre 1995 et 2015, vise à rétablir son caractère maritime. Pour autant, face à la fragilité des milieux, ce territoire est sous fortes pressions, multiformes, et doit trouver un compromis entre valorisations économiques et développement durable.

    Tags associés: