Tags et Filtres

Résultats de la recherche

4 résultat(s) trouvé(s) Trier par
  1. Tags associés:

  2. Le delta de l’Irrawady: les dynamiques humaines, entre enjeux environnementaux, croissance et développement

    Date de publication:

    4 Juillet 2019

    Le fleuve Irrawaddy, dénommé également Ayeyarwady, long de 2.170 km, traverse le Myanmar (Birmanie) du nord au sud et est la principale voie navigable du pays. Son bassin est en réalité un immense fossé d’effondrement, soumis à de fréquents séismes. Il s’écoule vers la mer d’Andaman en un large delta de 30 000 km2 de terres fertiles. Comme la plupart des grands deltas, c’est un environnement riche en biodiversité mais vulnérable aux catastrophes naturelles. Cet écosystème est de plus en plus fragilisé par des pressions anthropiques croissantes (démographie, barrage, agriculture, aquaculture) dans un pays en développement.

    Tags associés:

  3. Thaïlande- Phuket: une enclave touristique internationale en recomposition

    Date de publication:

    10 Juillet 2019

    Haut lieu du tourisme asiatique et mondial, emblématique de la mondialisation et de ses dérives, Phuket est souvent réduite à des représentations associées à la tropicalité, au tourisme de masse ou au tourisme sexuel. Recevant plus 9 millions de touristes internationaux pour 42 millions de nuitées par an, l’île connaît une profonde recomposition : elle demeure une sexscape, une destination privilégiée du tourisme sexuel, mais l’arrivée de nouvelles clientèles - les chinois et les séniors occidentaux - renouvelle les spatialités du tourisme sur l’île. L’ancienne opposition plages touristiques sur le littoral occidental et ville thaïe dans la partie orientale est de plus en plus dépassée. Les dynamiques touristiques concernent la totalité de l’île, en voie de touristification, tout comme sa région, et la soumettent à de puissants enjeux environnementaux et sociaux. Phuket est une enclave qui progressivement devient « ville touristique ».

    Tags associés:

  4. Guadeloupe. Le sud Basse-Terre: un environnement à risques pour un territoire en quête d’un nouveau souffle

    Date de publication:

    30 Juin 2019

    Dans l'archipel guadeloupéen, « Basse-Terre » désigne à la fois l'île volcanique, dont la partie sud est visible sur l'image, et la commune possédant le statut de capitale administrative de la région monodépartementale de Guadeloupe. La ville de Basse-Terre abrite en effet les lieux de pouvoir du Département et de la Région, héritages d'un passé riche et dynamique. Région montagneuse, le sud de l'île de Basse-Terre est pourtant une région aux caractéristiques inhospitalières, entre fortes pentes, volcanisme actif et forêts denses. Cependant des atouts spécifiques ont encouragé l'implantation des colons. Aujourd'hui encore les populations locales continuent d'habiter et de valoriser cet environnement exceptionnel, malgré le basculement progressif du cœur économique de l’île vers l'agglomération de Pointe-à-Pitre au cours du dernier siècle.

    Tags associés: