Tags et Filtres

Résultats de la recherche

3 résultat(s) trouvé(s) Trier par
  1. Comment remonter aux origines des astéroïdes Bennu et Ryugu?

    Date de publication:

    25 Juin 2020

    Les caractéristiques de ces astéroïdes, sujets d’étude des missions OSIRIS-REx (NASA) et Hayabusa2 (JAXA) montrent qu’ils sont des agrégats nés de la destruction passée d’un gros corps céleste. Les observations viennent confirmer près de 20 ans de travaux théoriques. Nous avons interrogé Patrick Michel, directeur de Recherches au CNRS (Observatoire de la Côte d’Azur), premier auteur de ces résultats publiés dans Nature Communications.

    Tags associés:

  2. Les premières photos de Ryugu par MASCOT

    Date de publication:

    23 Août 2019

    L’atterrisseur franco-allemand MASCOT a atteint la surface de l’astéroïde Ryugu le 3 octobre 2018. Après presque 4 ans à bord de la sonde japonaise Hayabusa2, il a sauté à la surface en effectuant des mesures et en prenant des photos. Elles constituent les premières images à ce niveau de détails d’un astéroïde carboné, et ses premiers résultats viennent de paraître aujourd'hui dans la revue Science. Patrick Michel est co-auteur de l’étude, membre de l’équipe scientifique d’Hayabusa2 et de MASCOT, et directeur de recherche au CNRS à l’Observatoire de la Côte d’Azur. Et nous en discutons avec lui pour découvrir la surface de l’astéroïde.

    Tags associés:

  3. Ryugu et Bennu, un peu plus près des astéroïdes

    Date de publication:

    24 Juin 2019

    Qu’est-ce que les astéroïdes ont à nous apprendre ? Rien de moins que l’histoire de la formation de la Terre, du Système solaire et leur possible rôle dans l’émergence de la vie sur Terre. Deux sondes, la japonaise Hayabusa2 et l’américaine OSIRIS-REx, rencontrent en ce moment chacune un astéroïde. Et elles rapporteront respectivement les échantillons de Ryugu et Bennu sur Terre pour livrer leurs secrets. Nous en discutons avec Patrick Michel, directeur de recherche au CNRS à l’Observatoire de la Côte d’Azur et membre des équipes scientifiques des missions OSIRIS-REx et Hayabusa2, et Francis Rocard, responsable des programmes d’exploration du Système solaire du CNES.

    Tags associés: