Tags et Filtres

Résultats de la recherche

2 résultat(s) trouvé(s) Trier par
  1. Chili- La mine de cuivre de Chuquicamata et la ville de Calama, une région façonnée par l’extraction minière dans une marge désertique

    Date de publication:

    19 Mars 2021

    Située dans le désert d’Atacama à 2800 mètres d’altitude, où les conditions climatiques sont extrêmes, Chuquimata a longtemps été la plus grande mine de cuivre à ciel ouvert du monde. La production y a démarré en 1915 grâce à des capitaux américains, avant de s’étendre et construire ainsi un vaste complexe régional. La nationalisation des mines de cuivre par le gouvernement de Salvador Allende en 1971 provoque en retour une vive réaction des Etats-Unis, la CIA soutenant activement le putch puis l’installation de la dictature du général Pinochet. Malgré la thérapie ultra-libérale imposée au pays, l’entreprise publique CODELCO - Corporación Nacional del Cobre – en est toujours demeurée l’exploitant et s’est imposée aujourd’hui comme le 1er producteur mondial de cuivre. L’activité minière contribue en effet très largement au budget du Chili comme à la valorisation économique de cette région désertique et reculée, en marge du territoire chilien. Au prix cependant, d’une lourde pression environnementale et sociale ainsi que d’une forte dépendance aux marchés et aux cours mondiaux, largement surdéterminés aujourd’hui par la Chine, qui est devenue le premier client du Chili. Face à ses contradictions, le modèle minier est en mutation et à la recherche d’un modèle de croissance plus équilibré et plus durable.

    Tags associés:

  2. Guadeloupe- Le sud-est de la Grande-Terre: les plages touristiques et les Grands Fonds, entre survalorisation, inégalités et développement durable

    Date de publication:

    16 Juillet 2020

    Dans l’archipel guadeloupéen, la Grande-Terre forme la partie Est et calcaire des deux îles principales. Sa partie Sud-Ouest, visible sur l’image, se compose d’un littoral attractif qui relie les communes de Pointe-à-Pitre, Gosier et Sainte-Anne mais aussi des Grands Fonds, un massif karstique atypique et spécifique à la Guadeloupe. Appartenant à la « Riviera du Levant », Gosier et Sainte-Anne constituent le principal pôle touristique de l’archipel guadeloupéen. Mais ces territoires font face de nombreux enjeux d’aménagement et de gestion. Alors que la survalorisation touristique atteint ses limites et que se multiplient tensions et conflits d’appropriation ou d’usage, la question d’un développement plus durable se pose avec acuité face en particulier au changement climatique, aux effets de l’érosion et aux reculs des plages.

    Tags associés: