Affiner la recherche

Tags et Filtres

Résultats de la recherche

28 résultat(s) trouvé(s) Trier par
  1. Hayabusa2/MASCOT: un atterrisseur pour analyser le sol d'un astéroïde

    Date de publication:

    28 Septembre 2018

    Analyser la composition de l’astéroïde 1999 JU3 (Ryugu), mais aussi prélever des échantillons afin de les ramener sur Terre, telles sont les missions de la sonde Hayabusa2 et de son atterrisseur MASCOT. Développé par les agences spatiales allemande (DLR) et française (CNES), MASCOT a été largué à la surface de l’astéroïde ce mercredi 3 octobre 2018 par la sonde japonaise Hayabusa2. Déroulement des opérations à (re)voir sur cette page.

    Tags associés:

  2. La mission Hayabusa 2 se dirige vers l'astéroïde... Ryugu

    Date de publication:

    6 Octobre 2015

    Ne l'appelez plus 1999 JU3. C'est officiel, l'astéroïde cible de la mission Hayabusa 2 se nomme désormais Ryugu.

    Tags associés:

  3. Choosing landing site for MASCOT proves “a real challenge”

    Date de publication:

    14 Août 2018

    At CNES in Toulouse, the scientists and engineers working on the Hayabusa2/MASCOT mission have finished identifying and ranking 10 possible landing sites for MASCOT on Ryugu. No easy task…

    Tags associés:

  4. Choix du site d’atterrissage de Mascot: « un vrai challenge! »

    Date de publication:

    14 Août 2018

    Au CNES à Toulouse, les scientifiques et ingénieurs de la mission Hayabusa2/Mascot viennent d’étudier et de classer les 10 sites possibles pour l’atterrissage de Mascot sur Ryugu. Un choix cornélien…

    Tags associés:

  5. Dates Clés

    Date de publication:

    30 Septembre 2016

    Tags associés:

  6. Mission

    Date de publication:

    16 Janvier 2017

    Tags associés:

  7. Les Comètes

    Date de publication:

    7 Novembre 2014

    Une comète est un petit corps, essentiellement constitué de glace d’eau et de poussière, qui mesure de quelques centaines de mètres à quelques dizaines de kilomètres dans sa plus grande dimension et qui tourne autour du Soleil. À la différence des planètes, comme la Terre, qui parcourent des orbites légèrement elliptiques, les comètes suivent souvent des trajectoires extrêmement allongées qui les éloignent énormément du Soleil, mais qui, par contrecoup, peuvent les faire passer très près du brasier solaire. En s’approchant de celui-ci, la glace qui les constitue se sublime – elle passe directement de l’état solide à l’état gazeux – et forme avec les poussières qu’elle entraîne un panache qui peut atteindre des millions de kilomètres de long et qui réfléchit l’éclat de notre étoile.

    Tags associés:

  8. Tags associés:

  9. Galerie multimédia

    Date de publication:

    7 Novembre 2014

    Tags associés:

  10. Sonde Hayabusa2

    Date de publication:

    4 Février 2016

    Tags associés:

  11. Foire Aux Questions

    Date de publication:

    7 Novembre 2014

    Tags associés:

  12. Tags associés:

  13. Tags associés:

  14. Instruments

    Date de publication:

    24 Août 2018

    Tags associés:

  15. Tags associés:

  16. Réveil de Rosetta le 20 janvier 2014

    Date de publication:

    13 Décembre 2013

    Rosetta, la sonde de l’ESA, lancée en 2004, doit se réveiller dans moins de 40 j d’une hibernation prolongée dans l’espace lointain. Objectif à terme : rejoindre la comète Churyumov-Gerasimenko. Au Centre spatial de Toulouse, les équipes se préparent.

    Tags associés:

  17. Tags associés:

  18. Rosetta, à la poursuite de la comète

    Date de publication:

    26 Mars 2014

    Qui aurait imaginé d'aller poser une sonde sur un caillou glacé crachant gaz et poussières et évoluant à une vitesse de 35 000 km/h, à quelques 450 millions de kilomètres du Soleil ? Après 10 ans de voyage, la sonde européenne Rosetta et son atterrisseur Philae ont rendez-vous avec la comète Churyumov-Gerasimenko.

    Tags associés:

  19. Mission

    Date de publication:

    3 Octobre 2016

    Tags associés:

  20. Atterrisseur Philae

    Date de publication:

    11 Juillet 2014

    Rosetta est une sonde interplanétaire dont l’objectif principal est le rendez-vous avec la comète 67P Churyumov-Gerasimenko. Afin d’étudier le noyau de la comète, ainsi que le gaz et la poussière éjectés par le noyau lorsque la comète s’approche du Soleil, Rosetta emporte une suite de onze instruments à bord de l’orbiteur ainsi qu’un atterrisseur, Philae, équipé de dix instruments supplémentaires qui réaliseront des mesures en surface.

    Tags associés:

Pages